vendredi 7 novembre 2014

VEINE BLEUE

"Je vous parle d'un temps que de mes moins de vingt ans je ne pouvais pas connaître...
Veine Bleue est une œuvre plus ou moins déstabilisante, y a de la fesse, de la bite, du nichon, avec « pervers-sité » et onirisme cauchemardesque. Zacloud annonce d'ailleurs la couleur dès la première page avec cette petite phrase qui titille le neurone curieux ; « Étant d'un âge respectable, je n'ai plus grand-chose à respecter »"... lire la suit dans ma chronique "Rende à ces arts ce qui appartient à ces arts"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire