lundi 25 avril 2016

Pourquoi le vagin - In&out 2016

Au crépuscule des idoles les foules entonnent les louanges de leurs héritages, toutes les idoles ont aussi une aube. Cette aube qui nous est commune à tous et que l'industrie de la pornographie voudrait lissée, millimétrée, médico-légale. À l'image d'une plastique supposée parfaite selon les seules critères de quelques pathologiques. Cette aube porte des milliards de visages, fripés, mous, poilus, flasques, odorants et humides, des milliards de fleurs d'une moitié de l'humanité voulu conformes par l'autre moitié. 

Alors je peins la non-conformité, l'origine du monde, sur les corps mous, les corps solides, les corps poilus, les corps odorants, la peau qui raconte. Je peins la rencontre, au hasard du pinceau, laisse les traits se dessiner, sans arrière pensée, cheminement instinctif sur une route où l'on ne connait pas la destination. Je peins la chaire sur la chaire, je peins comme je parle, je peins comme je chante et je chante la chaire, toutes les chaires, grasses, visqueuses, créatrices, temples du plaisir. Un plaisir que l'on voudraient punir, violer, découper, charcuter, amputer, qu'Ambroise Paré lui-même, chirurgien et anatomiste des rois de France au XVIème siècle, voulait exciser. 

NLF

Performance live boby-painting au C'Factory à Nice - NLF © 2016 - 8èmes rencontres Cinématographiques In&Out, festival du film LGBT.
Toutes les photos sont sur cet album. Merci aux Ouvreurs de m'avoir invités aux festival du film gay et lesbien In&Out 2016 et merci au toiles vivantes, aux corps dénudés, aux amis et à l'amie qui ont prêté leurs peaux à mes doigts de fée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire